placehoteldevilleOu trop tôt dans le "gay tard, hier soir"...
Bref, le Nain est allé se promener dans Tataland hier soir et comme toujours : BoF...
Ah si une chose change, désormais, certains me trouvent "beau" ou "mettable" comme j'ai entendu.
"Mais t'es mignon comme tout le Nain"...
Beurk !
Pourtant comme dirait mon pote Julio " Zé n'ai pas sanzé !"
Enfin le Nain étaitt comme à l'accoûtumée, masqué pour mieux onbserver le ballet des dindes galantes.
Chat suprême, les petits et ceux qui connaissent ma double identité me raillaient encore.
"Tiens le Nain, toi ici au Cox ?"
Ben oui, mais moi je suis un ethnologue !
Si je ne suis pas forcément d'accord avec ce que je vois et ce que j'entends, c'est tant mieux.
Cela me sert à me faire une idée de mes congénéres.
A connaître ma place dans la socièté.
Je ne cherche plus l'âme soeur dans ces endroits, parce que je sais que je ne leur conviens pas.
Pas plus qu'ils ne me conviennent.
J'aime les vrais fêlés.
Ceux qui ont une réelle et belle fêlure.
Pas ceux qui s'en inventent.
Pas ceux qui jouent la comédie des marques et des postures.
Je ne veux pas tomber amoureux d'un Fred Perry (quoi que, le Nain, tu as quand même dévalisé les soldes de presse !).
D'un mannequin crâne et cul rasés.
Je préfère les "nature", qui s'habillent H&M et Gap.
Ou la Redoute !
Qui aiment Annie Cordy et les Free Massons.
Ceux qui ne parodient pas.
Ceux qui n'ont pas honte de dire qu'ils pleurent ou qu'ils souffrent.
Bref ceux qui me ressemblent.
Qui friment, mais pas trop.
Qui n'ont pas honte de dire qu'ils boivent un verre dans un bar hétéro rue des Archives.
Qui sont plus fiers de claquer la bise à Vladimir du Quetzal, (LUI c'est mon chouchou number one que j'adore !) que de faire un coucou du bout des doigts à François du Cox ou Bernard de l'Open.
Mes vrais amis ne sont pas là.
J'en ai très peu.
Mais je les aime parce qu'ils sont différents.
Ils ont l'intelligence du coeur et l'humour de la vie.
A eux je dis merci.
Aux autres ....