De nos jours, le linge sale ne se lave plus en famille.
Non, il s'étale à l'écran, à coup de déclarations choc, de SMS privé rendu public et autres tweets sous le regard consterné d'un public qui n'en demandait pas tant.
En ce qui concerne la séparation de Karine Le Marchand et Lilian Thuram sur fond de violences conjugales, le grand déballage continue donc.
Mais jusqu'où ira t on ?
Jeudi, l'ancien international sortait du silence pour donner sa version des faits dans le "Grand Journal" de Canal Plus.
Antoine Decaunes qui surjouait dans un registre que je ne lui connaissais pas feignait d'être étonné.
Vraiment le Grand Journal.
Thuram jeudi, Nabila vendredi, vous raclait le fond toujours plus.
Enfin passons.
Revenons à notre mouton.
Thuram est allé jusqu'à produire un SMS menaçant de son ex-compagne qui lui déclarait "la guerre" : "je rentre avec mes affaires à la maison. Si tu veux la guerre Lilian, tu vas l'avoir, au-delà de ce que tu imagines".
Dans son intervention, Lilian Thuram a déclaré ne jamais avoir "été violent avec une femme" tout en évoquant une séparation "surréaliste".
Depuis l'animatrice de "L'Amour est dans le pré" a vivement réagi à ses propos qu'elle taxe de "mensonges".
Thomas Hugues, qui anime l'émission "Médias Le Mag" sur  France 5, s'est entretenu avec elle par téléphone et a livré une partie de leur échange sur Twitter : "Karine Le Marchand à l'instant au téléphone: je suis meurtrie et sidérée, je ne comprends pas ce déballage et ces mensonges".
Karine Le Marchand avait porté plainte le 3 septembre dernier pour violences conjugales avant de se rétracter dès le lendemain.
Mais l'animatrice affirme avoir agi sous la contrainte.
"J'ai subi des pressions pour retirer ma plainte" cite encore Thomas Hugues.
Aujourd'hui la jeune femme "regrette" d'avoir cédé: "J'avais publié un communiqué pour apaiser la situation".
Loin de se tasser, l'affaire semble au contraire s'envenimer.
L'animatrice a confié à Thomas Hugues ne pas vouloir "réagir publiquement pour protéger (s)es enfants". Cependant, la séparation du couple semble plus médiatique que jamais.
Dimanche, "Médias Le Mag" sur France 5, diffusera la réaction de Karine Le Marchand.
C'est vraiment moche la télé quand elle devient réalité !