possible

C'est lundi, je suis au travail.
Le boulot devient de nouveau un chapitre essentiel de ma vie.
Je regarde la vie toujours du bon coté.
J'ai parfois l'impression de toucher le fond.
Mais, je sais que je ne peux que remonter, après toutes les galères dans tous les domaines.
J'ai tout a reconstruire, et ça, c'est agréable, j'ai l'impression de renaître.
I am a "new born again man", comme disent les américains !
C'est leur façon de dire qu'après l'échec, la peine, il faut revivre.
On m'avait expliqué cela après le 11 septembre.
Pour beaucoup après l'effroi et la douleur, il avait fallu apprendre à revivre.
Pas facile.
Simple lorsque l'on est un esprit fort.
Pour l'instant, la force me manque.
Mais, comme je ne veux pas faire chier mes amis avec cela, je me cache, pudiquement, derrière mon sourire et mes bonnes blagues à 2 balles.
Merci les amis de les supporter.
Mais, je suis un battant, aussi.
Je préfére crever épuisé et debout, qu'à genoux.
Et de fait, seul dans mon coin !
Je remercie quand même les amis, les potes et les nouvelles rencontres, ils ont été de vraies étoiles dans mes nuits sombres.    Malgré tout, comment vais-je ?
Extérieurement ?
Toujours positif, souriant et à l'écoute, un peu mére Thérésa d'ailleurs en ce moment ...
Intérieurement ?
Absent, sûrement.
Mal ?
Je dois être engourdi par la douleur, je ne ressens plus rien.
Surtout ne vous inquiétez pas, je suis vivant, j'ai la santé, je bosse et la vie est belle.
Et surtout, ce qu il y a de magnifique dans la vie, c'est que malgré les labyrinthes tortueux qu'on peut traverser, il y a toujours quelqu'un ou des extraterrestres souriants qui vous attendent à la sortie pour aller piquer une tête à la rivière.
Merci