11 août 2013

Tout mou 1er, roi de Socialie...

François, le gros tout mou, qui sous l'emprise allemande s'est mis à dégonfler, tandis qu'enflaient ses ambitions.Lui qui, naturellement à la tête du parti, aurait du installer sa candidature.Mais toujours habitué à satisfaire tout le monde a instauré des primaires.Laissé gagner sa compagne de l'époque.Compagne à qui il a torpillé la campagne.Comme s'il regrettait de ne pas y être allé.Pour nous faire croire maintenant qu'il aime la France comme son illustre voisin de Corrèze...Il n'y guère que Chirac pour croire à ce énième... [Lire la suite]
Posté par nainmasque à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]