Disparu que j'étais.
Le Nain n'avait plus le temps.
Parfois l'envie.
Mais pas l'envie non plus.
Et surtout pas le temps.
Beaucoup de changements dans le travail.
En évolution permanente.
Pas trop dans ma vie privée.
Toujours le sale célibataire qui s'endurcit de plus en plus.
A travail c'est qui sera calife à la place du calife.
Dans la vraie vie de tous les jours c'est qui sera celui qui aura fait imploser la vie politique française.
A droite.
Comme à gauche.
J'ai eu envie de prendre la plume plein de fois.
Pour râler contre les injustices de la vie.
Le pouvoir.
La crise.
Le nucléaire.
Carré Viiip !
Cette télé de merde.
Cette vie politique de merde.
Les gens dans la rue qui crèvent de faim.
Le prix de l'immobilier à Paris (oui  le Nain s'embourgeoise et veut acheter plus grand !).
Bref, le Nain n'est pas content.
Le Nain est morose.
Mais le Nain a retrouvé ses mots roses et noirs pour essayer d'écrire plus souvent et dire tout ce qui lui passe par la tête.
Normal, il est masqué et pas près d'être démasqué.
Alors Le Nain va s'en donner à coeur joie.
Et voilà !