La faute à quoi?
La faute à qui?
Sans doute aux coups de fil secrets de l'Elysée.
Comme je le lisais dans un journal il y a peu, le FN multiplie les adhésions partout en France, surtout dans le sud est là où il avait fait de très forts scores au premier tour de la présidentielle !
Pourtant Jean Marie Le Pen nous ressort son vieux couplet : "Je n'ai pas mes signatures et je vais dire d'où vient la faute..."
Du coup même sarko veut lui donnerdes voix.
Ou mieux si le vieux loup n'a pas ses signature, Sarko créera un ministère de l'immigration histoire de râtisser large dans la p^che aux voix.
Mieux vaut être élu avec des voix qui sentent la merde plutôt que de combattre des voix qui sentent la rose...
Pourtant le france va mal.
Peut on réellement en vouloir à ces jeunes qui ont défilé l'an passé pôur réclamer un avenir?
A ces parents qui ne savent même pas s'ils auront une retraite pour laquelle ils ont tant cotisé,
A ces grands parents qui ont connu les belles heures des années 60, où on pouvait dire merde à son chef et retrouver un boulot le lendemain?
Ne faut il pas en vouloir un peu à ces élites qui se croient du bon côté de la barrière et qui en veulent toujours plus.
J'ai étudié l'histoire dans ma jeunesse.
Je trouve que le Tiers État que nous somme peut commencer à se poser des questions et envoyer des cahiers de doléances en forme de banderole !
C'est un des rares droits qui nous reste...
En 2002, Jacques Chirac, pour qui j'ai voté, disait : "je vous ai compris, je réduirai la fracture sociale".
On pouvait le croire.
Certes la conjoncture économique ne l'a pas aidé.
Mais il n'a fait que prendre des mesures impopulaires, pro Medef et antisociales.
Certes il a fait des réformes obligatoires pour que la société française n'aille pas dans le mur...
Mais aujourd'hui, où sommes nous?
Jacques Chirac a pris la France dans le caniveau et l'a mise sur le trottoir ...
Ce soir il rendra les clés de l'appartement dévasté qu'est la France.
Pourtant tous de battent pour le récupérer, avec de belles promesses.
Téléguidées par le vieux chat rusé qui va s'en aller.
Chirac a presque gagné.
Tous sauf Sarko...
Espérons qu'il y aura un sursaut populaire.
Que ceux qui étaient dans la rue hier, iiront voter dès le premier tour demain.
Pour éviter le désastre de 2002.
Permettez moi de douter !