De coeurs en coeurs.
De lits en lits,amour
De bars en bars.
J'ai poursuivi un idéal.
On peu dire que j'ai eu beaucoup d'amants.
Quelques filles et beaucoup de garçons sont passés dans ma vie.
Je me suis aussi beaucoup épris, et quand j'aimais, j''aimais passionnément
J'ai aimé encore et encore, c'était fatal.
Je les aimais
J'aimais les prendre dans mes bras
Je les aimais
Mais je ne les aimais pas comme Christophe.
Puis Christophe est parti.
J'ai tiré un trait sur notre vie.
Mais j'ai été déçu.
D'autres hommes sont venus.
Ces hommes n'étaient pas pour moi.
Dans l'étreinte de leur bras, je me sentais parfois perdu, comme dans une quête de l'inconnu.
Une spirale sans fin de la recherche de l'amour perdu.
Cherchant l'amour idéal.
Passant bien sûr d'idéal en idéal, de belles nuits d'amour en matins tristes,
De rencontres égoïstes en amours altruistes.
Mais depuis quelques temps je trouve les hommes banals.
J'essaye encore d'aimer.
La chaleur et la douceur des corps, me fait espèrer encore et encore
Il suffirait de quelques mots pour réchauffer mon coeur et me redonner envie, me chavirer à l'infini.
Il suffirait que mon corps reconnaisse à nouveau un autre corps.
J'ai aimé.
Je saurais aimer encore ...